Le lavoir

Le lavoir a été construit en 1874 par l’architecte versaillais Delatre en remplacement d’un lavoir couvert réalisé en 1853 par l’architecte Ruelle. Il est situé sur le lieu dit “Le Clos Chaudron” sur la route de Beynes, à 800m du village.

Le gros œuvre est fait de calcaire et de moellon. La couverture est en tuile mécanique. Il comporte un appentis et des parties constituantes faites d’un bassin et d’une vanne.

Le lavoir de Crespières est particulièrement grand. Il comporte en effet, un pilier de plus que la plupart des lavoirs des villages voisins. De plus, il est alimenté par une source et comporte une rare disposition en deux bassins. Le bassin d’amont à l’eau claire sert de rinçage et celui d’aval au lavage du linge.

Il est situé dans un très beau site d’un point de vue paysager. Il est bâti en contrebas de la sente des Moulins, avec un sentier d’accès pour les promeneurs, un peu escarpé mais offrant un point de vue très intéressant.

La végétation du lieu est sauvage mais apparaît sur les plans initiaux avec une ligne de cyprès ou d’ifs offrant un contrepoint à l’architecture du lavoir. (Voir dessin architectural 19ème siècle).

Le lavoir est en cours de rénovation et sera reconstruit à l’identique.

lavoir-plan