Un “contrat rural” est en cours d’élaboration

Dans le cadre d’un “contrat rural” conjointement conclu par la Région, le Département et la Commune, trois projets ont été retenus :

La réhabilitation du presbytère en créant :

  • au RDC deux salles modulables avec un espace cuisine,
  • au 1er étage une salle modulable avec des espaces de réunion,
  • au 2ème étage un appartement de fonction.

La création d’un chemin piétonnier reliant :

  • l’école, le cabinet médical, la bibliothèque, avec le centre du village comprenant, l’église, la mairie, l’agence postale et le commerce multiservices.
  • Celui-ci sera fait dans l’esprit des ruelles Nicaud et Carouge.

L’agrandissement de la cantine et la création d’un nouveau préau.

  • Cela permettra un meilleur accueil des enfants au restaurant scolaire et le reformatage de la cour de l’école avec un nouveau préau.

En savoir plus sur le “contrat rural”

Le contrat rural est une forme de contrat régional conclu conjointement par la Région et le Département avec une commune de moins de 2 000 habitants ayant une compétence de maîtrise d’ouvrage et de gestion d’équipement. Il détermine un financement régional et départemental sur un programme d’investissement proposé par la collectivité et négocié avec la Région et le Département.

Ce programme doit répondre aux objectifs des politiques régionale et départementale et s’insérer dans un projet d’aménagement cohérent et global.

Trois opérations au minimum doivent être présentées. Par ailleurs, l’opération principale ne peut excéder 60% du coût total d’un contrat.

Les taux de subvention, calculés sur le montant des travaux retenus sont fixés à 45% pour la subvention régionale et 35% pour la subvention départementale. Et l’ensemble des subventions ne peut dépasser 80% du financement total du contrat.

Les secteurs d’intervention :

Les opérations éligibles doivent être situées sur le domaine appartenant à la collectivité, maître d’ouvrage. Les thèmes retenus pour les contrats ruraux sont les suivants :

La mise en valeur des villages

Cette catégorie de travaux concerne l’intervention sur les espaces publics, tels que l’aménagement d’entrées de village, de rues et de places piétonnes, la création de chemins piétons, de pistes cyclables et d’aires de stationnement paysagères.

Culture et patrimoine

Le patrimoine historique : restauration, mise en valeur et animation des monuments protégés ou non.

Sports, animation et vie locale

L’aménagement dans les locaux existants et la construction des écoles maternelles et primaires et de leurs annexes (salles de motricité, restaurants scolaires…) et des bureaux de poste, sous réserve de l’accord des administrations de l’Etat concernées et dans la mesure où il s’agit de bâtiments communaux.

Eclairage à LED des rues

Comme cela a été annoncé dans le bulletin n°27, nous allons entreprendre en 2017 la modification des candélabres de l’éclairage public, afin de passer à un éclairage LED comme ceux installés dans la rue du piège.

Les mats trop oxydés seront remplacés, et les autres, seront remis en peinture par l’équipe municipale.

Nous serons dès lors, la première commune des Yvelines entièrement équipées de lanternes LED.

Le centre du village

Les travaux du centre du village comprennent :

La rénovation et l’extension de la mairie

La réalisation d’un commerce multi-services et de 2 logements situés au dessus

La création d’une place piétonne

Ce projet initié en 2011 lors du mandat précédent a pris forme début 2015.

A ce jour, la rénovation de la mairie est terminée et les services administratifs et postaux sont opérationnels.

Les travaux vont se poursuivre par la construction du commerce et des deux logements. Ensuite seront réalisées la place piétonne végétalisée, la création d’une terrasse avec accès direct vers la crêperie, la mise en place de bancs et l’installation d’une borne wifi.

Enfin la voirie de la rue de Paris, depuis la rue de Neauphle jusqu’à la rue du paradis sera entièrement reprise.

Le commerce doit ouvrir en septembre 2017 et l’ensemble sera enfin terminé.

projet-centre-village

Rénovation des rues

Le dernier triennal (trois rues sur 2012/2015) a permis de remettre en état les rues :

  • du château rouge (vers le stade)
  • de la rue de Paris
  • de la rue du piège (reprise entièrement : enfouissement de toutes les lignes, mise en place de nouveaux candélabres LED, création d’un petit parc à voitures de 4 places et installation de chicanes végétalisées pour réguler la circulation)

Pour la période 2016/2019, un nouveau plan est en cours d’instruction, maintenant dénommé «Départemental voirie». Les rues de la sansonnerie, de l’abreuvoir, de la rue du chêne (dans la partie basse), du four à chaux, du chemin aux bœufs seront concernées.

Parallèlement l’enfouissement des lignes de l’éclairage public, du téléphone, et de l’électricité se poursuivra.

Lors de l’intervention dans les rues sus citées, les riverains seront informés au cours d’une réunion en mairie.